Tout savoir sur l’IMC

La santé est l’une des préoccupations majeures de l’homme. Plusieurs indices sont utilisés pour connaître l’état de santé d’un homme. Parmi ceux-ci il y a l’IMC. Cet article apporte de plus amples informations sur ce dernier. 

Qu’est-ce qu'un IMC ?

Tout d’abord, l’IMC est un indice utilisé pour estimer la corpulence d’un patient. Encore appelé indice de masse corporelle, l’IMC est validé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Avec cet indice, il est facile de savoir si le patient est en surpoids ou pas. Ainsi donc, cela donne une idée approximative sur la qualité de son alimentation. Pour déterminer l’IMC d’une personne, il faut utiliser son poids et sa masse corporelle. À cet effet, il convient de diviser le poids du patient par le carré de sa taille. Pour avoir d’autres explications, cliquez sur ce lien maintenant.

Par ailleurs, les sportifs doivent utiliser avec précaution les résultats de l’IMC. En effet, les masses musculaires développées par les sportifs pèsent plus que le tissu adipeux. Suivant cette logique le résultat obtenu après détermination de l’IMC peut être biaisé. 

Aussi, les personnes de petite taille et celles de grande taille ne répondent pas efficacement aux résultats de l’IMC. Lorsque la personne est très petite, le carré de sa taille est bas ce qui induit un IMC élevé portant à croire que l’individu est obèse. L’effet contraire s’observe lorsque la personne est très élancée. 

Comment interpréter l'IMC d’une personne ?

L’interprétation des résultats de l’IMC diffère légèrement chez l’homme et la femme bien que la méthode de calcul soit la même. L’OMS a présenté un diagramme standard utile pour interpréter les résultats de l’IMC exprimé en kg/m2. Ainsi lorsque le résultat de l’IMC est inférieur à 18,5 alors le patient a une insuffisance corporelle. Lorsque le résultat obtenu est compris entre 18, et 24,9 alors l’individu a un poids normal. Ensuite, lorsque l’IMC donne une valeur de 25 à 29,9 le patient est en surpoids. Lorsque ce dernier donne un résultat compris entre 30 à 34,9 alors la personne a une obésité modérée classe I. De même, un IMC supérieure à 35 est significatif d’une obésité sévère de classe II ou de classe III. 

Share