Quelques astuces pour combattre l’insomnie

L’insomnie est un danger pour la santé. De nos jours, beaucoup de gens le vivent à tel point qu’ils le prennent pour une habitude. C’est une mauvaise habitude qui n’est pas sans risques sur la santé. Voici dans cet article quelques astuces pour la combattre.

Comment combattre l’insomnie ?

Il y a plusieurs astuces pour chasser l’insomnie afin de jouir de meilleurs moments de sommeil. D’abord, il faut savoir que le plus efficace des remèdes pour améliorer sa santé, c’est une bonne alimentation. En effet, manger sain et léger est une astuce non négligeable pour lutter contre l’insomnie. Mais en le faisant, il faut nécessairement respecter l’heure du dîner qui varie entre 18 h et 20 h. De plus, il est recommandé de dîner au moins 1 h 30 avant d’aller au lit. Ainsi, bien d’autres bons gestes peuvent aider à se débarrasser de l’insomnie.

Pratiquer les exercices physiques au quotidien

Faire 30 à 45 minutes d’exercices physiques par jour permet de libérer de l’énergie, ce qui favorise l’endormissement et procure un sommeil plus apaisant.

Prendre un bain avant d’aller au lit

Avant d’aller au lit, il est conseillé de prendre un bain. Ce geste détend le hamster cérébral qui est une cause principale de l’insomnie.

Dormir dans le noir et le calme

Pour bien dormir, l’homme a besoin du calme et du noir. Ces deux éléments lui permettent de ne pas être en proie à l’insomnie. Mais pour quelqu’un qui ne supporte pas l’absence de lumière, il est conseillé l’usage de veilleuse à faible intensité.

Quelques plantes médicinales contre l’insomnie

Les remèdes de grand-mère tiennent toujours leur place dans les débats de santé. Plutôt que d’endommager sa santé dans les produits chimiques, l’idéal serait d’avoir recours aux vertus des plantes comme la valériane, l’aubépine, la ballote et la mélisse. Elles soulagent les douleurs musculaires qui sont l’ennemi premier de l’insomnie. Mais, faut-il le savoir, l’application de ces gestes ci-dessus évoqués ne remplace pas l’avis d’un professionnel de santé en cas de persistance du mal.

 

Share